Passer au contenu principal
  Département d'anthropologie 
 
 
Accueil
Formations
Mineures & options
Séminaires
Calendrier pédagogique
Horaires et salles
Echanges internationaux
Bourses
Equipe enseignante
Rechercher
Site de l'Université
  

   Accueil > Formations > Master recherche 1 > Enseignements optionnels  
 


 
 

 Enseignements optionnels

Anthropologie du religieux
Semestre n° 1
tous Parcours
Présenter les bases théoriques et méthodologiques permettant d’aborder l’analyse ethnologique des faits religieux. L'anthropologie religieuse, qui s'est développée dans une perspective résolument comparative, ne focalise pas son attention sur les religions instituées ou même les phénomènes religieux tels qu’on les entend communément. Elle déborde assez largement ces champs du religieux conventionnel pour s'intéresser à des représentations et/ou des actions dont la qualification religieuse est à identifier. Ce cours se propose de faire découvrir les manières dont a été appréhendé et analysé par différents auteurs et courants théoriques ce "religieux" multiforme notamment à travers les questions de l'origine et de la nature de la pensée religieuse, de la croyance, des fonctions de la religion, des rites et de l'action rituelle.
Laurence HERAULT
Contrôle continu : 1 examen partiel : 50% de la note finale + 1 examen final : 50% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu :  1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
Espace de formation MMSH
Anthropologie de la parenté
Semestre n° 1
tous Parcours
Présenter les bases théoriques et méthodologiques permettant d’aborder l’analyse ethnologique des faits de parenté. A la suite d'une présentation des premiers regards scientifiques concernant les systèmes de parenté, le cours se construira autour des variations culturelles intervenants dans les champs de la filiation, de l'alliance, des systèmes de terminologie et de la résidence. Une question transversale sera suivie tout au long du semestre : Y a-t-il des “ realia universalia ” auxquelles on puisse ramener, pour les comparer, les systèmes de parenté, aussi différents puissent-ils paraître ? De gros dossiers thématiques (la consanguinité et les interdits d'incestes, l'inceste du deuxième type, les familles recomposées, l'adoption, le rôle des grands-parents, la construction sociale des genres et de la sexualité, le P.A.C.S., don et contre-don en famille) seront ouverts parallèlement au développement principal.
Valérie FESCHET
Contrôle continu : 1 examen partiel : 50% de la note finale + 1 examen final : 50% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu :  1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
Espace de formation MMSH
Anthropologie économique
Semestre n° 1
tous Parcours
Selon la définition de F. Dupuy, l’anthropologie économique est avant tout une spécialisation disciplinaire, au sein de l’anthropologie sociale, qui vise à saisir, dans une perspective comparée, la gamme des dispositifs mis en œuvre par les sociétés de manière à produire et à échanger les biens matériels nécessaires à leur consommation et à leur reproduction en tant que groupes. Cette branche doit tenir la double exigence de prendre en compte l’universalité du phénomène (toute société a une économie) et la diversité des formes (chacune la réalise à sa manière).  Dans cette perspective, ce cours rendra d’abord compte des grandes étapes et des débats qui ont caractérisé l’histoire de l’anthropologie économique. Dans un second temps, à partir de cas ethnographiques pris sur les cinq continents, il abordera les réflexions récentes autour notamment du don, des notions d’inaliénabilité et de non-circulation de certains biens ; la question des objets, en se souvenant qu’on leur reconnaît d’autres fonctions que celle de « simple » force productive ou de moyens d’échange attribuée par les anthropologues marxistes en insistant par exemple sur leurs fonctions symboliques ; celle des monnaies mélanésiennes, de l’exploitation de l’environnement, ou encore des problématiques générées par l’émergence du tourisme et du développement dans des sociétés plus ou moins « en marge » de la modernité et du système capitaliste. Dans chacun des cas exposés, il s’agira de souligner la nécessité d’étudier la manière dont le champ économique s’articule avec les autres domaines de la réalité sociale : la parenté et le politique bien sûr, mais aussi le champ du religieux, de l’esthétique ou des rapports entre le local et l’Occident.
Sandra  REVOLON
Contrôle continu : 1 examen partiel : 50% de la note finale + 1 examen final : 50% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu :  1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
Espace de formation MMSH
Anthropologie politique
Semestre n° 2
tous Parcours
Présenter les bases théoriques et méthodologiques permettant d’aborder l’analyse ethnologique des faits politiques. La nature du pouvoir : le pouvoir en général & le pouvoir politique; La sémantique du pouvoir : autorité, influence, puissance, domination, souveraineté; L’accès au pouvoir : les sources et ressources de pouvoir (légitimité & contrainte); Le champ du politique dans les sociétés pré-coloniales: les principes de la stratification sociale (aînesse, séniorité, esclavage, servage, classes sociales), les types d’organisation politique (sociétés segmentaires, chefferie, État); Le fonctionnement des systèmes politiques: logiques institutionnelles / logiques fonctionnelles, logique traditionnelle (honneur, honte, communautarisme), despotisme (prédation-redistribution), démocratie (débat, négociation, concertation, délibération); La logique normative du pouvoir politique: les normes, le droit, la coutume & les conflits (vengeance).
Jacky BOUJU
Contrôle continu: 1 dossier final : 100% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu: 1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
Pièce jointe
Espace de formation MMSH
Anthropologie des techniques et de l’objet
Présenter les bases théoriques et méthodologiques permettant d’aborder l’analyse ethnologique des faits techniques.
Semestre n° 2
tous Parcours
Le cours vise à présenter les bases théoriques et méthodologiques permettant aux étudiants d’aborder l’analyse ethnologique des faits techniques et des objets. Il s’agira de montrer comment les techniques, tout en imposant leurs déterminations propres sont associées à des rapports sociaux et à des représentations collectives. L’étude des objets sera le fil conducteur d’une réflexion sur les cultures matérielles contemporaines dans un large éventail d’aires culturelles (Europe, Afrique, extrême orient, Maghreb etc.). Modernes, subactuels ou anciens, les objets seront restitués aux contextes pratiques, théoriques, sociaux et culturels qui les rendent signifiants. La fonction, l’usage, la forme, la matière, le sens sont des éléments instables et dynamiques de la signification de l’objet. La notion d’objet sera étendue à des faits que l’on ne désigne pas habituellement comme tels, ainsi ceux qui sont associés au corps : ainsi des techniques du corps, des aliments, des vêtements ou des faits techno-esthétiques ordinaires (coiffure, parure). L’ethnologie apporte à l’étude des techniques et des objets une dimension critique et totalisante.
Bruno MARTINELLI
Contrôle continu : 1 examen partiel : 50% de la note finale + 1 examen final : 50% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu : 1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
Espace de formation MMSH
Anthropologie urbaine
Semestre n° 2
tous Parcours
Présenter les bases théoriques et méthodologiques permettant d’aborder l’analyse ethnologique des phénomènes urbains contemporains. Le cours a pour ambition de dresser les cadres théoriques fondamentaux de la discipline puisant aux sources de l'ethnologie, de la sociologie et de l'anthropologie urbaine (Ecole de Chicago, apport de l'école française, cultures urbaines, villes orientales, africaines...). Bases méthodologiques pour aborder les phénomènes urbains contemporains avec la distance nécessaire pour traiter ce que les espaces médiatiques et politiques travaillent dans l'urgence (violences urbaines, économies "informelles" par exemple).
Nassim Amrouche
Contrôle continu : 1 examen partiel : 50% de la note finale + 1 examen final : 50% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu : 1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
Espace de formation MMSH
Anthropologie de l’art et de l’esthétique
Présenter les bases théoriques et méthodologiques permettant d’aborder l’analyse ethnologique de l’art et de l’esthétique.
Semestre n° 2, 39h
tous Parcours
Cet enseignement fournit les instruments de connaissance et de méthode indispensables à l’étude des objets contemporains de l’anthropologie de l’art et de l’esthétique. L’anthropologie dépasse le strict point de vue de « l’objet d’art » et privilégie une définition large de l’expérience esthétique pour appréhender l’art en tant que pratique sociale, acte producteur ou ars. L’anthropologie aborde tous les domaines de l’expression esthétique, y compris ceux qui paraissent « ordinaires » mais s’avèrent essentiels à la vie en société (gestes, postures, salutations, parures, couleurs, saveurs, odeurs etc.). Elle se fonde sur un principe de variabilité de l’expression esthétique selon les sociétés et les époques. Ainsi ce cours puise-t-il ses illustrations dans les expressions esthétiques de diverses sociétés et périodes (Europe, Afrique, Océanie, Extrême-Orient, Amérique etc.). Le programme d’enseignement abordera les modalités de l’appréciation et les formes du jugement esthétique, les systèmes de normes, canons, codes, et formes d’expressions stylistiques à travers des objets et des cas exemplaires d’une large diversité comparative. Partant d’une distinction entre objets catégorisés comme « art » ou comme « artefacts ethnographiques », l’un des objectifs de cet enseignement sera de saisir la genèse de l’Anthropologie de l’art et de l’esthétique afin d’accéder aux théories et débats contemporains de ce champ disciplinaire. Le cours s’adresse à des étudiants spécialistes comme à des étudiants d’autres disciplines intéressés par les analyses anthropologiques des expressions d’esthétique et d’art.
Bruno MARTINELLI
Contrôle continu : 1 examen partiel : 50% de la note finale + 1 examen final : 50% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu : 1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
Espace de formation MMSH
Anthropologie des jeux et des sports
Semestre n° 2
tous Parcours
La première partie du cours, d'ordre épistémologique, s'ouvrira sur un problème de définitions : les jeux comme propre de l'homme, les sports comme avatar historique des sociétés occidentales modernes. Le spectacle réunit bien les deux concepts mais le sport lui donne une dimension commerciale qui tend inévitablement à devenir dominante. Sur ce point, on analysera l'opposition idéologique entre la conception aristocratique du sport, un loisir coûteux où prime l'idéal du geste gratuit, et la conception bourgeoise qui implique la professionnalisation et la rationalisation des activités dont la compétition donne la mesure.
Une seconde partie analysera la formation historique des sports sous la forme d'un système de transformation par engendrement réciproque, dont les exemples contrastés des jeux de balle et des jeux d'arènes seront les principales illustrations. Les transformations portent autant sur les propriétés formelles des sports que sur le sexe des pratiquants, ce qui nous amènera à poser la problématique du genre. Cette partie débouchera sur les phénomènes d'impérialisme culturels, d'origine britannique et hispanique, propre aux jeux et sports modernes, et sur les capacités réactives des cultures locales dès lors qu'elles adoptent un habitus issu de l'étranger ou, plus généralement, du monde global.
Frédéric SAUMADE
Contrôle continu : 1 fiche de lecture : 40% de la note finale + 1 examen final : 60% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu : 1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
Espace de formation MMSH
Anthropologie de l’Océanie
Semestre n° 2
Parcours 5
Introduction aux sociétés de l’Océanie : caractéristiques de ces sociétés et débats contemporains. Les sociétés océaniennes seront présentées sous quatre angles particuliers :
1. L’organisation sociale de la Mélanésie à travers une approche qui relie l’étude des échanges et celle des représentations de la personne (le corps, le devenir-ancêtre, la différence des sexes).
2. Les systèmes symboliques des sociétés mélanésiennes, l'accession au statut d'adulte pour les hommes, et le recyclage de la force ancestrale. Les modes de représentation de la forêt et des êtres qui la peuplent.
3. Revendication et reformulation contemporaines autour de la “tradition (nouvelles identités régionales polynésiennes et micronésiennes).
4. Développement socio-économique dans les micro-Etats du Pacifique-Sud.
Sandra REVOLON
Contrôle continu : 1 fiche de lecture : 40% de la note finale + 1 examen final : 60% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu : 1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
Espace de formation MMSH
Anthropologie de la Méditerranéenne et du Moyen-Orient
Semestre n° 2
Parcours 2 et 3
Depuis l’article inaugural de Marcel Mauss, « Les techniques du corps », publié en 1936 dans le Journal de Psychologie, l’ethnologie n’a cessé de multiplier les interrogations relatives au corps. En s’intéressant aux parures, aux scarifications et autres pratiques rituelles, les premiers travaux ont privilégié le questionnement du corps en tant que support matériel d’une vision du monde. Depuis, le corps est devenu un moyen de connaissance et également d’affirmation des identités sociales plurielles. Il est à la fois signifiant et signifié qui tout en informant se fabrique par l’incorporation de représentations et de pratiques. Le corps est aujourd’hui l’objet de nouveaux questionnements qui vont du symbolique au ludique en passant par le culturel, le social et le biologique. Cet enseignement privilégiera trois entrées :
1 Le corps et ses métaphores
La main et son pouvoir (khâmsa). L’œil (mauvais œil et jettatura). Le poil esthétique et éthique. Les fluides ( Le sang, le lait, le sperme)
2 Performances et rituels du corps
Transe et danses extatiques. Tarentelle, Zâr, Jadhba . Exorcismes ( ruqya)
3 Thérapies et marquages du corps
Miracles et guérison. L’eau : eaux thermales, spas et hammam. La terre (sables et boues). Le feu (cautérisation et brûlures).
Nassim Amrouche
Contrôle continu : un examen partiel : 50% de la note finale + 1 examen final : 50% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu : 1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
Espace de formation MMSH
Anthropologie de l’Asie
Semestre n° 2
Spécialité Langues, Cultures et Sociétés d'Asie
Introduction aux sociétés d’Asie du Sud-Est. L'enseignement portera sur la diversité des aspects matériels (habitation, cuisine...), économiques, religieux et politiques des cultures d'Asie du Sud-Est. L'accent sera mis en particulier sur les relations politiques entre les minorités ethniques et les Etats-Nations et sur les échanges inter-ethniques. Nous aborderons également les systèmes de parenté les plus caractéristiques (indifférenciés et matri ou patrilinéaires) et les rapports entre l'homme et l'environnement pour comprendre les enjeux contemporains liés à la gestion des territoires forestiers des différents groupes ethniques.
Jean-Marc De Grave
Contrôle continu : 1 examen partiel : 50% de la note finale + 1 examen final : 50% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu : 1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
Espace de formation MMSH
Anthropologie de l’entreprise
Semestre n° 1
tous Parcours
Présenter les bases théoriques et méthodologiques permettant d’aborder l’analyse anthropologique des entreprises. L'anthropologie de l'entreprise est un domaine important de la discipline telle qu'elle se développe aujourd'hui. Les recherches s'orientent pour la plupart dans deux directions opposées : épistémologique et monographique et s'inscrivent pleinement dans les débats actuels de l'anthropologie. Dans une première partie, le cours abordera un état des lieux et un bilan critique de l'anthropologie de l'entreprise à travers l'histoire de ce champ, ses différents courants ainsi qu'un bilan des travaux par aires culturelles (USA, Asie, Afrique, Océanie, Europe). Dans une seconde partie, le cours abordera la méthodologie et l'éthique de l'anthropologie de l'entreprise.
Ghislaine GALLENGA
Contrôle continu : 1 examen partiel : 50% de la note finale + 1 examen final : 50% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu : 1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
Espace de formation MMSH
Anthropologie des sociétés européennes
Semestre n° 2
Parcours 2
Introduction à l’histoire de l’anthropologie de l’Europe dans les Balkans (Albanie, Turquie, Grèce), dans les pays de l’ex Union soviétique et dans les pays de l’Europe centrale. Cet enseignement s’articulera, à travers une approche comparative, autour de quelques thématiques transversales (migrations, mobilités, identités, frontières, nationalismes, usages politiques de la « tradition », structures sociales et culturelles traditionnelles…). Les intervenants mettront leurs travaux en perspective avec l’histoire ethnologique particulière de l’aire culturelle dont ils sont spécialistes.
Valérie FESCHET
Contrôle continu : 1 examen partiel : 50% de la note finale + 1 examen final : 50% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu : 1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
Espace de formation MMSH
Anthropologie de l'Afrique contemporaine
Semestre n° 1
Parcours 1
Tendances et débats actuels de la recherche africaniste. Présentation et illustration du redéploiement de l’anthropologie dans les champs de la modernité sociale africaine : mutations urbaines, technologiques, migratoires, économiques, crises de la société et des pouvoirs, recomposition des références culturelles, controverses intellectuelles sur les cultures et les sociétés, formes contemporaines de la diversité culturelle et de l’identité collective etc. Les thèmes de recherche seront choisis en fonction d’exigences de structuration des connaissances en s’ajustant aux interrogations que suggère l’actualité africaine.
Bruno MARTINELLI
1 dossier 100% de la note finale
Espace de formation MMSH
Anthropologie des identités
Semestre n° 2
tous Parcours
Reprendre de manière transversale l'enseignement de base en ethnologie au travers du concept d'identité. L'enseignement propose une problématique définie en termes de "construction" des identités. Elle s'attache principalement aux identités fondées sur l'origine (ethnicité, "race"), en insistant sur leur contenu et leur efficacité sociale. Une attention particulière est portée aux phénomènes mémoriels et aux représentations du passé.
Sandrine MUSSO
Contrôle continu : 1 dossier : 50% de la note finale + 1 examen oral : 50% de la note finale
Espace de formation MMSH
Anthropologie de la santé
Semestre n° 1
tous Parcours
Présenter les bases théoriques et méthodologiques permettant d’aborder l’analyse ethnologique de la maladie et de son traitement. Présentation des concepts de base : frontière normal/pathologie, nosologie, itinéraire thérapeutique, ethnomédecine, système médical, secteurs de soins de santé, pluralisme médical, adaptation, épidémiologie socio-culturelle... Thèmes étudiés: les relations entre santé, culture et environnement, le champ de l'anthropologie de la santé et son cadre épistémologique, l'étude des interactions entre le social et le biologique, les concepts, outils et méthodes en anthropologie de la santé, l'anthropologie du corps et de la douleur, les représentations de la maladie, les pratiques de soin et les relations thérapeutes-malades, les ethnomédecines et « médecines traditionnelles sacrées », l'ethnopharmacologie et l'anthropologie du médicament.
Sandrine MUSSO
Contrôle continu : 1 dossier : 50% de la note finale + 1 examen final : 50% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu: 1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
Espace de formation MMSH
Anthropologie et colonisation
Semestre n° 1
tous Parcours
Longtemps coupée de l’histoire et peu concernée par le contexte colonial dans lequel s’effectuait une large partie de ses investigations, l’anthropologie a connu au cours des années 1970, un retour critique sur les conditions de production du savoir dont l’un des effets a été de repenser certains aspects de la « situation coloniale ». Ce rapprochement entre histoire et anthropologie, sur les terrains coloniaux, s’est traduit par la mise en œuvre de nouvelles approches, l’ouverture de nouveaux chantiers et le choix de nouveaux objets. En reprenant le fil de cette évolution, ce cours propose une présentation générale des débats et des enquêtes qui ont nourri cette réflexion.
Christine DEMMER
Contrôle continu : 1 examen partiel : 50% de la note finale + 1 examen final : 50% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu : 1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
Espace de formation MMSH
Cancers, maladies chroniques et soins: approches comparées
Semestre n° 2-4
Parcours 1 à 6 (M1) Spécialité Santé M2
 
Anne LOVELL
Contrôle continu : 1 dossier : 40% de la note finale + 1 examen écrit: 60% de la note finale
Espace de formation MMSH
Anthropologie du Maghreb
Semestre n° 2
Parcours 3
Après avoir défini les notions de Maghreb et de Méditerranée du point de vue ethnologique, nous aborderons les questions de morphologies sociales (lignages, généalogies, Djemaäs, communautés villageoises, tribus et confédérations). Le fait berbère sera examiné avec ses nuances et en miroir avec la question des éminences religieuses, chorfas et marabouts. L'islam maghrébin sera étudié dans sa spécificité doxologique et ses pratiques hétérodoxes. Les logiques et les modes d'organisation de l'espace seront examinés au niveau aussi bien des espaces urbains que des espaces oasiens ou nomades. Un intérêt particulier sera réservé à l'organisation de la cité à travers l'étude de la mosquée et de son évolution. Autres thèmes abordés : le corps, les rites de passage, la violence, le sacrifice, le code de l'honneur, l'immigration.
Nassim Amrouche
Contrôle continu : 1 examen partiel : 50% de la note finale + 1 examen final : 50% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu : 1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
Espace de formation MMSH
Anthropologie de la Provence
Semestre n° 2
Parcours 2
Etudier les traits spécifiques de la société provençale en se laissant guider par la richesse des travaux menés par les historiens et les ethnologues. Il ne s'agira en aucun cas d'une approche folklorique mais d'une mise à l'épreuve de l'analyse ethnologique classique appliquée à un terrain régional français. Thèmes abordés: La formation du savoir ethnologique sur la Provence, les mouvements culturels et les langues, la Provence dans l'espace régional et national, l'organisation des terroirs et les espaces villageois, les activités hivernales en Provence rurale (la chasse, le ramassage du bois, les cueillettes), les techniques agricoles (la culture du blé, de la vigne, de l'olivier, de la lavande), le pastoralisme, la stratification sociale dans les communautés rurales, la famille-souche, l'habitat et les manières d'habiter, l'eau et l'irrigation, les sociabilités politique, professionnelle et ludique (les cercles et les chambrettes, les cafés, les coopératives, la passion pour le jeu).
Valérie FESCHET
Contrôle continu : 1 examen partiel : 50% de la note finale + 1 examen final : 50% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu : 1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
Espace de formation MMSH
Anthropologie des Amériques 2
Semestre n° 2
Parcours 4
Ce cours ne se limite pas à l’approche culturaliste d’une aire géographique figée ; il rend compte des dynamiques locales qui ont rendu possible, par adoption, transformation, voire contestation ou refus, la présence de la culture occidentale. De ce point de vue, nous proposons une réflexion sur les ressorts paradoxaux de la mondialisation, à partir des multiples dimensions – politique, économique, religieuse, technologique, esthétique etc. – de la confrontation des traditions autochtone et de la modernité.
A travers des études de cas bibliographiques portant sur le nord ou sur le sud du continent et d'une expérience ethnographique directe du Mexique, on s’intéressera à la manière dont les cultures indigènes de l’Amérique se sont recréées sur la base d’une appropriation de traits européens, anglo-saxon et hispanique notamment, tels que la religion chrétienne, les hiérarchies coloniales, l'économie monétaire, les techniques agro-pastorales, l'art et la musique populaire. On montrera que les processus complexes d’interpénétration de ces influences d’origine impérialiste forment la trame de traditions qui, pour être le résultat d’un métissage, n’en expriment pas moins une originalité propre qui renvoie aux racines amérindiennes et donc, malgré le fameux pessimisme de Lévi-Strauss, à une alternative culturelle au modèle occidental.
Frédéric SAUMADE
Contrôle continu : 1 fiche de lecture : 50% de la note finale + 1 examen final : 50% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu : 1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.
MMSH - Département d’anthropologie
Anthropologie du sida et des maladies émergentes
Connaître les principaux travaux en anthropologie du sida et maîtriser leur approche, les apports de l'anthropologie dans la prévention et le traitement et les apports de l’anthropologie du sida à l’anthropologie sociale et culturelle.
Semestre n° 1-3
Parcours 1 à 6 (1ère année)
L'anthropologie du sida permet d'aborder plusieurs aspects de l'anthropologie sociale et de l'anthropologie bioculturelle : épidémiologie socio-culturelle sur les cinq continents ; sexualité et comportements préventifs ; genre et santé ; anthropologie du risque ; usages sociaux de la prévention ; anthropologie politique de la lutte contre le sida ; construction sociale du médicament ; interactions entre professionnels et personnes atteintes autour du statut social de la pathologie. Analyse de la place de la culture dans le traitement social du sida.Analyse des apports de l’anthropologie à l’intervention sanitaire dans ce domaine.
Alice Desclaux
Sera communiqué en cours
Espace de formation MMSH
Théories et objets en anthropologie de la santé
Connaître les principaux courants de l'anthropologie de la santé, leurs rapports avec l'anthropologie générale, dans la recherche européenne et internationale. connaître les travaux majeurs dans le domaine.
Semestre n° 1-3
Parcours 1 à 6 (M1) et Spécialité Santé M2
Présentations des principaux courants en anthropologie médicale et analyse des travaux en rapport. Ecologie médicale ; épidémiologie socioculturelle ; éthnomédecine ; anthropologie médicale appliquée ; socio-anthropologie ; anthropologie politique de la santé ; anthropologie médicale critique ; ethnopsychiatrie ; ethnopharmacologie. Du sens du mal aux usages sociaux de la prévention. Approche anthropologique des pathologies infectieuses, du handicap, des maladies chroniques, des maladies "ordinaires", de la santé mentale. Analyse des apports de l’anthropologie de la santé à l’anthropologie
Vinh Kim N'guyen
Sera communiqué en cours
Espace de formation MMSH
Corps, genre et parenté: représentations contemporaines 1
Semestre n° 1
Tous parcours
Engendrement et filiation: la question du biologique. Rapport complexe entre l'institution de la filaition et les modalités concrètes de l'engendrement. Analyse critique de l'usage du terme "biologique" en sciences sociales et alternatives possibles.
Irène Théry
oral ou écrit 100%
EHESS Vielle Charité Marseille
Corps, genre et parenté: représentations contemporaines 2
Semestre n° 2
Tous parcours
La vie devant soi: la jeunesse face aux conceptions du couple et de la parentalité.
Agnès Martial
oral ou écrit 100%
EHESS Vielle Charité Marseille
Histoire et épistémologie de la distinction de sexe
Semestre n° 2
Tous parcours
Introduction à la littérature, aux problématiques et aux théories de l'étude de la distinction de sexe en sciences sociales de la fin du 19ème siècle à nos jours.
Pascale Bonnemère, Françoise Marsaudon, Agnès Martial, Irène Théry
oral ou écrit 100%
EHESS Vielle Charité Marseille
Anthropologie de l'Iran
Semestre n° 2
Parcours 3
Analyse anthropologique de la société iranienne: nomadisme pasoral, vies villageoise et citadine, techniques de production, facteurs d'homogénéité et d'hétérogeneité de la société, coutumes folkloriques, expression culturelle populaire, littérature, theatre, musique, danse, cinéma, situation politique.
Christian BROMBERGER
partiel ou exposé 50% + final 50%
dispensés de contrôle continu examen final 100%
Espace de formation MMSH
Anthropologie australianiste
Semestre n° 1
Parcours 5
Réflexion sur les travaux et les approches anthropologiques concernant les cultures aborigènes
Laurent DOUSSET
oral ou écrit 100%
EHESS Vielle Charité Marseille
Objectifs 
Cours 
Semestre 
Parcours 
Contenus 
Responsable(s) 
Contrôle des connaissances 
Pièces jointes 
Secrétariat pédagogique 
 
 
Aix-Marseille Université  -  Département d'anthropologie
29, avenue Robert Schuman 13621 Aix-en-Provence Cedex 01 / Tél. : 04.42.52.43.21 / Fax : 04.42.52.43.81