Passer au contenu principal
  Département d'anthropologie 
 
 
Accueil
Formations
Mineures & options
Séminaires
Calendrier pédagogique
Horaires et salles
Echanges internationaux
Bourses
Equipe enseignante
Rechercher
Site de l'Université
  
Accueil > Formations > Master recherche 1 > Enseignements optionnels > Anthropologie économique  

Enseignements optionnels: Anthropologie économique

Cours

Anthropologie économique

Secrétariat pédagogique

Espace de formation MMSH

Semestre

Semestre n° 1

Parcours

tous Parcours

Objectifs

 

Contenus

Selon la définition de F. Dupuy, l’anthropologie économique est avant tout une spécialisation disciplinaire, au sein de l’anthropologie sociale, qui vise à saisir, dans une perspective comparée, la gamme des dispositifs mis en œuvre par les sociétés de manière à produire et à échanger les biens matériels nécessaires à leur consommation et à leur reproduction en tant que groupes. Cette branche doit tenir la double exigence de prendre en compte l’universalité du phénomène (toute société a une économie) et la diversité des formes (chacune la réalise à sa manière).  Dans cette perspective, ce cours rendra d’abord compte des grandes étapes et des débats qui ont caractérisé l’histoire de l’anthropologie économique. Dans un second temps, à partir de cas ethnographiques pris sur les cinq continents, il abordera les réflexions récentes autour notamment du don, des notions d’inaliénabilité et de non-circulation de certains biens ; la question des objets, en se souvenant qu’on leur reconnaît d’autres fonctions que celle de « simple » force productive ou de moyens d’échange attribuée par les anthropologues marxistes en insistant par exemple sur leurs fonctions symboliques ; celle des monnaies mélanésiennes, de l’exploitation de l’environnement, ou encore des problématiques générées par l’émergence du tourisme et du développement dans des sociétés plus ou moins « en marge » de la modernité et du système capitaliste. Dans chacun des cas exposés, il s’agira de souligner la nécessité d’étudier la manière dont le champ économique s’articule avec les autres domaines de la réalité sociale : la parenté et le politique bien sûr, mais aussi le champ du religieux, de l’esthétique ou des rapports entre le local et l’Occident.

Responsable(s)

Sandra  REVOLON

Contrôle des connaissances

Contrôle continu : 1 examen partiel : 50% de la note finale + 1 examen final : 50% de la note finale / étudiants dispensés de contrôle continu :  1 examen en fin de semestre : 100 % de la note finale.

Pièces jointes

Créé le 12/10/2008 19:59 par 1
Dernière modification le 13/09/2012 16:50 par 23