Passer au contenu principal
  Département d'anthropologie 
 
 
Accueil
Formations
Mineures & options
Séminaires
Calendrier pédagogique
Horaires et salles
Echanges internationaux
Bourses
Equipe enseignante
Rechercher
Site de l'Université
  
Accueil > Formations > Master d’anthropologie - Spécialité 4 professionnelle > MasterAnthropologie-Specialite-4-professionnelle  

MasterAnthropologie-Specialite-4-professionnelle

   
Afficher : 
Objectif
Contenu
programme du cours
Contrôle
Appuyez sur Maj+Entrée pour ouvrir le menu (nouvelle fenêtre).
réduire Semestre : Semestre 2 ‎(4)
réduire Cours : ETH R16 Développement durable et Politiques publiques ‎(1)
CoursETH R16 Développement durable et Politiques publiques
IntervenantPhilippe Lavigne Delville
Objectif
Contenu
Analyse des projets et des politiques de développement 17/03/2009 -9h-13h : Introduction -14h-17h: Analyser les politiques de développement (1) (la Banque Mondiale et le Lesotho, film : l'Office du Niger : du travailleurs forcé au paysan syndiqué. 18/03/2009 -9h-13h : Analyser les politiques de développement (2) (l'émergence de la politique de l'eau dans les bourgs ruraux du Cambodge, analyser les politiques publiques : repères. -14h-17h: travail en groupes sur quatre sujets 19/03/2009 -9h-13h : Analyser les projets de développement (1) [montages institutionnels, construction des choix méthodologiques et apprentissages: le projet Objectif Sud (Madagascar) -14h-17h: Analyser les projets de développement (2) : le projet Objectif Sud (suite) : à quoi sert l'anthropologie dans la micro finance? le partenariat et ses conséquences, l'art du possible. 20/03/2009 -9h-13h : Analyser les projets de développement (3) : TD : les rapports "développeurs/développés" - film : Nioro: une ville sous tension - discussion. -14h-17h: Analyser les projets de développement (4) : synthèse. Conditions de pertinence des projets 21/03/2009 -9h-13h : Restitution des TD1 -14h-17h: Conclusions : Projets et politiques, Sciences sociales et développement / questions et débats / évaluation.
programme du cours
Lieu /CalendrierMMSH / Semestre 2 : du 16/3 au 20/3
Contrôle
Contrôle continu
Analyse de cas: 100% de la note
Pièces jointesPièce jointe
Observationen doc attaché ci-dessous : le programme de cours au format word et la bibliographie du cours
 
réduire Cours : ETH R17 – Mémoire bibliographique de spécialisation professionnelle ‎(1)
CoursETH R17 – Mémoire bibliographique de spécialisation professionnelle
IntervenantDirecteur
Objectif
Le choix d'un directeur de mémoire est à faire en relation avec l'objet de recherche. Le directeur de mémoire conseille le candidat aux principales étapes de son travail : élaboration de la problématique, choix méthodologiques, plan du mémoire, rédaction et mise en forme. Il s'engage à participer au jury de soutenance du mémoire.
 
L'épreuve du mémoire permet d'apprécier la capacité du candidat à choisir une spécialité du développement.
Contenu
Le Mémoire de recherche bibliographique consiste à présenter un état de la question sur un thème d’anthropologie du développement. Cet état des savoirs sera réalisé à partir d’une analyse des travaux et documents de référence sur le thème choisis en accord avec le directeur de mémoire. Le Mémoire de recherche bibliographique devra répondre aux critères d’une recherche universitaire classique, tant sur le plan de la présentation générale que sur le plan de la méthode et du contenu de l’investigation bibliographique :
• respect des normes de présentation du texte, de hiérarchisation des chapitres et sections, titres et sous-titres.
• respect des normes de présentation des citations, des références bibliographiques in texto et des renvois en notes,
• rigueur dans la présentation normalisée de la bibliographie qui ne devra mentionner que les ouvrages effectivement cités dans le texte,
• rigueur du plan de construction de l’ensemble,
La recherche bibliographique est de la responsabilité de l’étudiant, le directeur exerçant une fonction d’information et de conseil sur la méthode de recherche des sources et les exigences critiques en matière d’analyse critique et comparative. La recherche bibliographique répond à plusieurs exigences :
• capacité d’investigation du domaine bibliographique sur une question de développement
• définition du champ théorique de la question
• synthèse thématique
• connaissance des débats et controverses sur le thème
Le Mémoire doit permettre d’apprécier l’acquisition des connaissances théoriques et méthodologiques, nécessaires à la maîtrise d’un domaine spécifique du développement. Le Mémoire devra répondre aux critères suivants qui serviront de grille d’évaluation aux membres du jury :
• Capacité du candidat à démontrer la pertinence du choix de son thème par rapport aux références bibliographiques sur le thème étudié (comparatisme et état des lieux),
• Qualité de la réflexion analytique, au regard notamment de la rigueur conceptuelle,
• Qualité de la maîtrise des systèmes d’interprétation théorique qui serviront d’appui au futur stage de terrainet à construire une problématique d’enquête sur le terrain.
Tout travail ne répondant pas aux canons de la langue française (concernant notamment les règles de grammaire et d’orthographe) verra la notation de l’écrit sanctionnée quelle que soit, par ailleurs, la qualité du travail fourni.
Aucun mémoire ne peut être présenté à la soutenance sans l’avis, même négatif, du directeur de recherche. Le mémoire doit être envoyé en 1 exemplaire électronique au responsable de la formation et déposé en 3 exemplaires papier au secrétariat du Master professionnel.
Une fiche de suivi de la relation de tutorat directeur/étudiant est téléchargeable sur le site.
Soutenance du mémoire : La soutenance, d'une durée de 50 minutes, doit permettre au candidat d'exposer son travail pendant une dizaine de minutes pour en faire ressortir les lignes de force. Cette présentation ne doit pas faire l'objet de la lecture d'un texte rédigé préalablement. Les 40 minutes restantes seront consacrées à un échange entre le candidat et les membres du jury permettant de vérifier la pertinence du travail au regard des critères précédemment définis.
programme du cours
Lieu /CalendrierMMSH
Contrôle
Pièces jointesPièce jointe
ObservationForme : voir le Vade Mecum téléchargeable pour plus de détails.
 
réduire Cours : ETH R18 – Outils d’analyse et de gestion de projet ‎(1)
CoursETH R18 – Outils d’analyse et de gestion de projet
IntervenantLaetitia MORLAT
Objectif
Analyser les interventions et les projets de développement
Contenu
Evolution des approches politiques et outils d’analyse
Emergence/construction d’un enjeu & intervention – le cas du foncier / Les sens de la participation / TD Cas 1 : Analyser TDR étude société civile Mali
Cas 2 : Analyser TDR appui politique foncière Nouvelle-Calédonie
Cas 3 : Analyser article Olivier de Sardan, Diallo & Jacobi
Cas 4 : Article Ann Ferguson et al.
présentations orales et discussion : -Les usages de l’anthropologie et de l’anthropologue dans le développement -Positionnements, collaborations, dialogues, implications & applications -Anthropologie, intervention et politique du développement
programme du cours
Lieu /CalendrierMMSH
Contrôle
Contrôle continu :
Analyse de cas: 100% de la note
Pièces jointesPièce jointe
Observation
 
réduire Cours : ETHR28 Anthropologie appliquée à l'humanitaire ‎(1)
CoursETHR28 Anthropologie appliquée à l'humanitaire
IntervenantMagali CHELPI DEN HAMMER
Objectif
Dispositifs d’interventions en contexte de crise. Quelles frontières entre humanitaire, politiques d’apaisement et politiques de développement social ?
Contenu
Ce module se propose d’explorer les logiques et effets du dispositif d’intervention post-conflit dans des contextes de crise en apportant un éclairage particulier sur des études de cas d’Afrique Sub-Saharienne. Le cours abordera notamment les enjeux des dispositifs mis en oeuvre en appui à la démilitarisation et certaines interventions mises en place en réponse à des situations de déplacement forcé de populations. Le cours portera une attention particulière à souligner le degré de porosité des espaces sociaux militaire, civil et humanitaire dans les contextes étudiés et les stratégies de navigation des personnes entre ces différents espaces. L’approche générale du cours mettra ces dispositifs d’intervention en rapport avec le degré de résilience des systèmes locaux afin d’en mettre à jour les effets réels. En effet, en fonction des caractéristiques du terrain d’enquête et de la temporalité du conflit, ce dispositif pourra jouer un rôle central dans l’environnement immédiat des populations qu’il a pour objectif d’assister, ou rester plutôt marginal par rapport aux autres opportunités locales émergeant du tissu socio-économique existant. L’évaluation du cours se fera sur la base d’une expression écrite portant sur certains points de la littérature conseillée, ainsi qu’une présentation orale sur un sujet de réflexion qui sera distribué en début de module (cette présentation sera individuelle ou de groupe, en fonction du nombre d’étudiants inscrits). Selon l’intérêt des étudiants inscrits, une session du module pourra se faire entièrement en anglais.
programme du cours
Lieu /CalendrierMMSH
Contrôle
Pièces jointes
Observation
 
réduire Semestre : Semestre 3 ‎(2)
réduire Cours : ETH S10 – Evaluation des acquis du stage ‎(1)
CoursETH S10 – Evaluation des acquis du stage
IntervenantJean-Marc de Grave & Jacky BOUJU
Objectif
Contenu
Analyse du rapport de stage & soutenance :
Evaluation des compétences et des capacités d'analyse critique et réflexive des stagiaires. Pour la session du 14/15 janvier 2009 on attend de chaque étudiant :
• Une analyse des enjeux et stratégies d'acteurs individuels et institutionnels dans le projet dans lequel s'est déroulé son stage.
Les analyses doivent porter sur les interactions qui ont (ou risquent de son point de vue) influé fortement sur le fonctionnement ou le dysfonctionnement, les orientations, déviations ou variations du projet par rapport aux objectifs officiels, et qui peuvent expliquer les écarts entre les discours, les écrits d’une part et la réalité effective et les pratiques du projet, d’autre part.
Le positionnement anthropologique que l’étudiant a adopté par rapport à ces problématiques s'exprimera de lui-même.
Il est attendu de l’étudiant :
• De livrer par email (au secrétariat et à Mme Mathieu), 3 à 10 pages avant le 20 décembre pour que l’enseignant ait le temps de tout lire et d'organiser les exposés en catégories dynamiques cohérentes avant le 14 janvier.
• Sur la base de ce texte, préparer chacun un exposé de 10-15 mn "maximum" des données essentielles permettant de comprendre le contexte et les enjeux et stratégies qui vous semblent les clés de lecture de votre analyse.
• Un débat avec vos camarades et l’enseignant de 30-40 mn fait suite à l'exposé de 4 d'entre vous, etc.
Le temps restant de la session permettra une analyse et un recadrage de ce qu'il faut tirer de vos différentes expériences et de la manière dont vous vous êtes moulés dans la posture de l'anthropologue praticien, donc, dans ce qu'il est réaliste d'envisager comme rôle de l'anthropologue dans un projet (ou un organisme) de développement.
Il est à retenir que le travail produit pour ETH S10 doit être considéré par l’étudiant comme un chapitre particulièrement sensible de son rapport de stage (dans la description des attendus du mémoire, il s’agit de : "l'analyse des situations d'interface auxquelles sont confrontées les logiques de projet").
Compte tenu de son caractère éminemment critique, dans certains cas, l’analyse produite pour répondre aux attentes de ETH S10 ne pourra pas apparaître telle quelle dans la version du rapport de stage que l’étudiant remettra ensuite à son organisme d'accueil. Pour éviter la perte de qualité de l'analyse scientifique, l’étudiant doit faire un travail critique et de qualité pour l'université et si nécessaire, remplacer le chapitre en question par un reader'sdigest "gentil" pour son commanditaire dans le rapport de stage qu’il lui remettra.
 
programme du cours
Lieu /CalendrierMMSH/ Semestre 1
Contrôle
La note sera attribuée sur la qualité du contenu du texte envoyé, de l’exposé et de la dynamique de réponse lors des débats = 100%.
Pièces jointes
Observation
 
réduire Cours : ETH S11 - Stage de terrain en ONG dans un pays du sud ‎(1)
CoursETH S11 - Stage de terrain en ONG dans un pays du sud
IntervenantRéférent de stage et responsable formation (Jacky BOUJU)
Objectif
Objectifs de formation du stage :
Les étudiants sont appelés à chercher par eux-mêmes un lieu de stage dans une ONG ou une agence de développement. Ce stage qui aura lieu au semestre 3 pourra commencer pendant les congés d’été, dès la fin du semestre 2 et fera l’objet d’une convention avec l’Université de Provence. Il se conclut par un rapport de stage. L’expérience de stage place l’étudiant en situation professionnelle de recherche appliquée ou en situation d’opérationnalité, l’une ou l’autre étant à discuter ou à négocier avec l’employeur. La situation recherche appliquée consistera à conduire une enquête anthropologique sur des questions factuelles définies par le projet d’accueil. Dans la situation opérationnelle, les compétences anthropologiques de l’étudiant seront sollicitées par le projet ou mobilisées par lui-même dans une approche réflexive qui consistera à faire une analyse anthropologique de l’expérience professionnelle en cours. Dans l’une ou l’autre situation de stage, l’analyse anthropologique sera centrée sur les différentes situations d’interface dans lesquelles se confrontent les logiques d’action du projet et les logiques populaires locales.
 
Contenu
Contenu du rapport de stage :
A la fin du stage, l’étudiant doit rédiger un rapport et le remettre au responsable de la formation à la fin du stage. Ce rapport de stage comprend environ 15 pages (hors annexes) dactylographiées en interligne simple. Il compte pour 18 ECTS qui seront validés par la soutenance en ETH S10.
Le rapport de stage vise à analyser d’un point de vue anthropologique l’expérience professionnelle acquise durant le stage :
Analyser de manière réflexive ce qu’a été votre capacité de négociation de vos termes de référence avec le référent du stage. En ce qui concerne votre mission (recherche appliquée, évaluation, participation à un programme, etc.) et la méthodologie et les résultats attendus.
• Le stagiaire présentera son lieu de stage (cadre juridique, dispositifs, publics,..), et principalement le programme dans lequel il a été impliqué (organisation, équipes..). Il présentera aussi de façon détaillée les différentes institutions d’encadrement de l’activité, l’ensemble des activités qu’il a conduites ou auxquelles il a été associé.
• Le rapport sera centré sur une analyse des différentes situations d’interface expérimentées par le stagiaire dans lesquelles se sont confrontés les objectifs du projet et ses logiques d’action, son intérêt du point de vue des objectifs de développement durable.
• Distinguer les activités qui ont contribué le plus à l’atteinte des objectifs de celles qui ont généré peu d’apprentissage. Cette partie du rapport permet au stagiaire de prendre position par rapport à la valeur pédagogique des différentes activités de son stage.
Mise en perspectives des acquis de ce stage avec la pratique professionnelle actuelle ou future.
programme du cours
Lieu /CalendrierSemestre 3 - période juillet a décembre; L’étudiant remplira et fera remplir les fiches d’évaluation de stage (sur le site du Master)
Contrôle
La date limite de dépôt du rapport est fixée à la première semaine de janvier.
Lors des soutenances (dates à confirmer), l’étudiant présentera oralement son travail sans reprendre ce qu’il a écrit, mais en insistant sur les contraintes auxquelles il a eu à faire et la manière dont il les a ou non surmontées, ce qu’il a tiré et mis à profit des enseignements qu’il a reçus depuis le début du master. Les éventuelles améliorations orales des analyses présentées pour ETH S10 lui seront comptées.
Pièces jointesPièce jointe
ObservationPrésentation et liste d'adresse des ONG françaises en pièce jointe
 
réduire Semestre : Semestre 4 ‎(4)
réduire Cours : ETH T10 - acteurs et systèmes de santé dans les PVD ‎(1)
CoursETH T10 - acteurs et systèmes de santé dans les PVD
IntervenantFatoumata OUATTARA-TRAORE
Objectif
Initier les étudiants à la problématique du développement durable en termes de politiques de santé
Contenu
Anthropologie médicale vs anthropologie de la maladie
-Les recours non médicaux: tradipraticiens et religieux
-anthropologie politique des systèmes de santé locaux
-santé et religion
- analyse d'un programme de santé "vertical": l'exemple de la lutte contre la tuberculose au Cameroun;
-Professionnels de santé en Arique;
-Anthropologie médicale appliquée.
programme du cours
Lieu /CalendrierMMSH
Contrôle
un dossier d'analyse sur une question.
Pièces jointes
Observation
 
réduire Cours : ETH T17 Développement social et éducation en contexte post-catastrophe ‎(1)
CoursETH T17 Développement social et éducation en contexte post-catastrophe
IntervenantJean-Marc DE GRAVE
Objectif
La connaissance des contextes de catastrophes naturelles doit permettre aux étudiants d'élargir leur répertoire d'expertise professionnelle.
Contenu
Le cours aborde la question particulière des catastrophes naturelles et plus spécialement les actions éducatives que celles-ci suscitent en matière de développement. Dans un premier temps, certains cas de catastrophes naturelles seront exposés, ainsi que les contextes socio-éducatifs propres aux populations concernées. Seront abordées les actions éducatives (religieuses, laïques, initiatives locales ou privées) sucitées dans le cadre humanitaire. Des exemples sud-est asiatiques illustreront le cours et une attention particulière sera portée au rôle des ONG dans ce processus. 
auteurs étudiés : Laetita ATLANI-DUAULT, Sandrine REVET.
programme du cours
Lieu /CalendrierMMSH
Contrôle
une analyse de cas : 100% de la note.
Pièces jointes
Observation6 ECTS
 
réduire Cours : ETH T7 – Mémoire de recherche appliquée ou de pratique opérationnelle ‎(1)
CoursETH T7 – Mémoire de recherche appliquée ou de pratique opérationnelle
IntervenantDirecteur de mémoire
Objectif
Contenu
Le choix d'un directeur de recherche est à faire en relation avec le thème de recherche appliquée ou la spécialisation dans laquelle vous vous êtes engagé dans le stage. Le directeur de recherche pour le mémoire a un rôle de guide ou de tuteur dans le parcours de l’étudiant : l'objet de recherche et l’écrit final sont la production du stagiaire.
Le candidat doit donc "porter" son projet de recherche et être capable de justifier et d'argumenter ses choix pour s'engager dans la relation pédagogique avec le directeur de mémoire. Le directeur de mémoire conseille le candidat aux principales étapes de son travail : élaboration de la problématique, choix méthodologiques, plan du mémoire, rédaction et mise en forme. Il s'engage à participer au jury de soutenance du mémoire.
La rédaction et la soutenance du mémoire de recherche appliquée restent l'élément essentiel de la validation finale de la formation au Master professionnel.
La finalité du mémoire de recherche appliquée est de développer une réflexion pour l’action. Cette épreuve doit donc permettre d'apprécier la capacité de l’étudiant à mettre ses connaissances théoriques et méthodologiques au service d'une pratique professionnelle dans le domaine du développement durable.
La dimension appliquée se manifeste au niveau de l’origine du questionnement et des questions qui conduisent la problématique à partir de l’expérience acquise pendant le stage. L’expérience de stage en recherche appliquée consistait à conduire une enquête anthropologique sur des questions factuelles définies par le projet d’accueil, tandis que dans un stage en situation opérationnelle, les compétences anthropologiques de l’étudiant ont été mobilisées dans une approche réflexive qui consiste à faire une analyse anthropologique de l’expérience professionnelle en cours. Le mémoire devra rendre compte d’une analyse anthropologique fine des différentes situations d’interface dans lesquelles se confrontaient les logiques d’action du projet et les logiques populaires locales.
- La capacité du candidat à démontrer la pertinence du choix de son sujet par rapport au champ professionnel et à replacer l'objet de son étude dans son contexte global.
- La qualité de traitement du sujet, au regard notamment de la rigueur conceptuelle, de la maîtrise des systèmes d'interprétation théorique servant d'appui à l’analyse ainsi que de la méthodologie, de la formulation des questions relatives aux pratiques professionnelles en lien avec les orientations du développement durable.
- La capacité de recul et prise de distance critique par rapport à l'exercice professionnel.
- La maîtrise du raisonnement et du langage.
Une fiche de suivi de la relation de tutorat directeur/étudiant est téléchargeable sur le site.
La soutenance, d'une durée de 50 minutes, qui se tiendra à la MMSH au 4ème semestre doit permettre au candidat d'exposer son travail pendant une dizaine de minutes pour en faire ressortir les lignes force. Cette présentation ne doit pas faire l'objet de la lecture d'un texte rédigé préalablement. Les 40 minutes restantes seront consacrées à un échange entre le candidat et les membres du jury permettant de vérifier la pertinence du travail au regard des critères précédemment définis.
Cf Vade Mecum téléchargeable pour plus de détails sur la forme attendue du mémoire.
programme du cours
Lieu /Calendrier
Contrôle
Pièces jointesPièce jointe
Observation
 
réduire Cours : ETH T8C – Domaines, champs et approches du développement ‎(1)
CoursETH T8C – Domaines, champs et approches du développement
Intervenantvous suivrez les deux UE ci-dessous
Objectif
vous suivrez les deux UE ci-dessous (chacune vaut 3 ECTS)
Contenu

ETH T10 : Acteurs et systèmes de santé dans les PVD (Gruénais) ETH T17 : Développement social et éducation en contexte post-catastrophes naturelles (DE GRAVE)

voir le détail de leur contenu ci-dessous

programme du cours
Lieu /Calendrier
Contrôle
Pièces jointes
Observationchaque UE comptera pour 3 crédits
 
réduire Semestre : Semestre 1 ‎(6)
réduire Cours : ETH Q22 - Diagnostic de situation de développement durable ‎(1)
CoursETH Q22 - Diagnostic de situation de développement durable
IntervenantMadeleine LAVASTRE-VERNET
Objectif
Cette unité d’enseignement vise :
• La compréhension du recours aux démarches projet dans les interventions de développement
L’acquisition des principaux outils méthodologiques de la démarche projet
Contenu
Le diagnostic de situation est abordé dans le cadre de la démarche projet. Quelle place du diagnostic dans une démarche projet ? Quelle méthodologie pour conduire un diagnostic ?
• La notion de projet : projet et interventions de développement, les différentes dimensions des projets / Analyse de situation et processus de changement : Diagnostic et cycle de projet
• Différents types de diagnostic, différents objectifs de diagnostic : Développement durable, aide au développement : la valorisation des diagnostics à caractère participatif. / Diagnostic et dynamiques sociales : contexte d’émergence d’une intervention de développement et système d’acteurs. / Diagnostic et méthodes participatives. L’exemple de la MARP.
• Mise en œuvre d’un diagnostic : de l’analyse de la commande aux questions de faisabilité.
Les applications : conception d’une démarche de diagnostic participatif dans différentes situations : Diagnostic participatif dans un processus de développement social local : cas de Programme de développement social des quartiers / Diagnostic avant projet : identification des problèmes à résoudre en vue de la formulation d’un projet par une association locale appuyée par une ONG internationale
programme du cours
Lieu /CalendrierMMSH / Semestre 1 (35h, voir les jours au secrétariat)
Contrôle
Contrôle des connaissances :
Production d’une note méthodologique, en réponse à une « commande » + Soutenance individuelle de la proposition méthodologique = 100% de la note
Pièces jointes
Observation
 
réduire Cours : ETH Q25 - Anthropologie appliquée au développement ‎(1)
CoursETH Q25 - Anthropologie appliquée au développement
IntervenantJacky BOUJU
Objectif

Programme des séances et bibliographie générale du cours à télécharger infra pièces jointes.

Contenu
Calendrier des séances à télécharger infra pièces jointes.
programme du cours
Lieu /CalendrierMMSH
Contrôle
modalités de contrôle pédagogique à télécharger dans "presentation du cours" infra pièces jointes.
Pièces jointesPièce jointe
ObservationPrésentation du cours + Calendrier des séances + Programme des séances + Bibliographie du cours en pièces jointes ci-dessus
 
réduire Cours : ETH Q26C - Questions de gouvernance ‎(1)
CoursETH Q26C - Questions de gouvernance
Intervenant
Objectif
voir les fiches individuelles de ces cours plus bas
Contenu
ETHQ20 : Gouvernance locale et dynamiques foncières (CHAUVEAU-EHESS) ETHQ27 : Le développement: théories et critiques anthropologiques (DE GRAVE-U1)
programme du cours
Lieu /Calendrier
Contrôle
Pièces jointes
ObservationChoisir 1 enseignement parmi les 2 proposés
 
réduire Cours : ETH Q27 Le développement: théories et critiques anthropologiques ‎(1)
CoursETH Q27 Le développement: théories et critiques anthropologiques
IntervenantJean-Marc DE GRAVE
Objectif
Le cours présente un aperçu  de la réflexion anthropologique critique sur les quetions de développement.
Objectif : Aiguiser l'esprit d'analyse des étudiants vis-à-vis des formes "classiques" qui ne sont pas en accord avec les critères objectivés du développement durable.
 
 
 
Contenu
Pour ce faire nous aborderons certains auteurs des plus critiques vis-à-vis des approches "développementistes" et des pratiques de développement (Pierre CLASTRES, Serge LATOUCHE, Gilbert RIST, Michael SINGLETON) et les mettrons en perspective avec des auteurs plus tempérés: Jean-Pierre OLIVIER DE SARDAN, Georges GUILLE-ESCURET.
programme du cours
Lieu /CalendrierMMSH/ Mercredi matin /
Contrôle
examen : un contrôle écrits (3 heures)
Pièces jointes
Observationbibliographie : voir plaquette
 
réduire Cours : ETH Q29 - Anthropologie politique et économique de la conservation de la biodiversité ‎(1)
CoursETH Q29 - Anthropologie politique et économique de la conservation de la biodiversité
IntervenantChristine DEMMER
Objectif
Contenu
Comprendre l'influence des projets de développement dans la production des conflits autour de l’accès aux ressources locales
Développement et environnement forment les deux pôles de cette notion de développement durable. On abordera la question de la place et du rôle de la nature et de l'environnement dans l'histoire des sciences sociales.
Le plan de cours sera fourni ultérieurement. Voir secrétariat
programme du cours
Lieu /Calendrier35h - MMSH / Semestre 1
Contrôle
Pièces jointes
Observation
 
réduire Cours : ETH Q30 - Analyse des institutions du système d'aide ‎(1)
CoursETH Q30 - Analyse des institutions du système d'aide
IntervenantJean-Louis COUTURE
Objectif
Appréhender le monde du développement dans sa complexité, maîtriser un certain nombre d’éléments de lecture permettant de pressentir les différents grands enjeux qui conduisent les stratégies d’intervention.
Contenu
• Analyse des institutions du système d'aide :
• Positionnement historique, analyse de l’évolution des stratégies internationales et leurs effets
• Approche comparative des organismes d'aide humanitaire et d'aide au développement ; des mécanismes financiers et des formes d’aide
• Confrontation entre logiques institutionnelles et logiques d'acteurs au sein des institutions (idéal & discours / discours & action / moyens & stratégies), instruments de décodage des stratégies d’acteurs institutionnels et individuels
• Analyse des approches internationales au travers d’études de cas de projets montrant plusieurs facettes dans la mise en oeuvre des stratégies banque mondiale dans les pays aidés (les grands « projets toyota"; la privatisation de l'Etat avec les agences de type AGETIP, AGETUR, etc. ; les stratégies de substitution aux collectivités décentralisées telles que le PNIR).
• Clés de lecture des institutions du système d'aide.
• Expertise et consultation : la consultation en développement est appréhendée au travers des différents niveaux d'intervention : enjeux et stratégies des acteurs selon leur niveau d'intervention, le cadre de l'interpellation et l'appartenance; positionnements et marges de négociation de l'agent de développement dans chaque situation envisageable.
Expertise et direction de projet : gestion d'objectifs contradictoires et enjeux institutionnels, conflits d'intérêts, enjeux de pouvoir, analyse comparative des stratégies d'acteurs du Nord et du Sud dans les mêmes cadres d'intervention.
programme du cours
Lieu /Calendrier35h - MMSH / Semestre 1
Contrôle
Exercice d’application des concepts, notions et mécanismes étudiés pendant le cours à une catégorie d’acteurs ou de situation de projet de développement : 100% de la note.
Les acquis du cours seront abondamment exploités pour la préparation par l’étudiant de ETH S10.
Pièces jointes
Observation